2020 - architecture, bureaux/équipements

Le projet est un repère important pour la commune des Déserts et pour le PNR des Bauges.

Nous proposons un bâtiment paysage caractérisé par une grande toiture végétalisée à l’aspect identique aux prairies qui bordent le bâtiment, qui forme un véritable morceau de territoire flottant légèrement au-dessus du sol. L’ensemble du programme est disposé de plain-pied sous cette large couverture.

En plan, le bâtiment renforce l’idée de continuité entre l’entrée située à l’Est, depuis la route d’accès, et l’espace nordique à l’Ouest. Les deux façades publiques sont très ouvertes et largement vitrées. Les deux façades latérales sont plus discrètes, habillées avec un bardage vertical à claire-voie qui filtre les vues et protège l’intimité du voisinage.

Une rue intérieure traverse le bâtiment et distribue les différents pôles fonctionnels tout en permettant différents compartimentages suivant les périodes et les fonctionnements du CNES au cours de l’année.

L’architecture du projet fait la part belle au matériau bois. Il est utilisé ici comme élément structurel et rend intelligible l’expression constructive du projet. L’empilement de la structure jusqu’au toit, en strates successives et croisées, forme un tissage très graphique qui caractérise le nouvel équipement. Les ambiances intérieures sont chaleureuses et très boisées.

Est adoptée une démarche environnementale ambitieuse :

– utilisation de matériaux peu transformés et de provenance locale, comme le bois qualité Savoie ou l’isolation paille en bottes de format standard

– solutions passives et économes en énergie, avec l’utilisation de la ventilation et la lumière naturelle dans l’épaisseur du projet, avec des protections solaires fixes, des enveloppes thermiques performantes, des matériaux pérennes nécessitant peu d’entretien.

 

2019 – Projet non retenu

Maîtrise d’ouvrage : Grand Chambéry

Equipe :

architecte mandataire et ingénieurs : TECTONIQUES

architecte associé : LOUP & MENIGOZ

structure bois : ARBORESCENCE